CATÉGORIE : CULTURE

 

Page:  1. Histoire..  /  2. Economie..  /  3. Culture..  /  4. Science.. 

 

– Stats, Démographie, France… –

Jours fériés, week-ends prolongés, vacances : ce que vous réserve #2020.
https://francebleu.fr/infos/societe/jours-feries-week-ends-prolonges-vacances-ce-que-vous-reserve-2020-1577976440 via
@francebleu

Image

 

Le bilan démographique de la France en 2019
> https://www.insee.fr/fr/statistiques/4281618 
#démographie #naissances #décès #population #fécondité #mariages

Image

 

 

Les #familles en France en 2018 #enfants
> https://www.insee.fr/fr/statistiques/4285341

Image

 

 

 

– Histoire –

Long format. Tempête de 1999 : il y a 20 ans, Lothar et Martin dévastaient la France
>
bit.ly/2MscTBY via @actufr #Tempete #Lothar #Martin #France

Image

1999, tempête du siècle sur la France | Archive INA

 

 

 

 

Comment un respectable professeur a fondé les Illuminati
Adam Weishaupt, un professeur bavarois à l’abri de tout soupçon, est à l’origine du groupe secret au centre des principales théories du complot actuelles.
mardi 21 janvier 2020
https://www.nationalgeographic.fr/histoire/2020/01/comment-un-respectable-professeur-fonde-les-illuminati

 

 

-Astronomie –

Du périhélie à l’aphélie:
https://www.cidehom.com/apod.php?_date=200109

Du périhélie à l\'aphélie

L’image d’astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day – APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

 

 

Parlons des phénomènes comme les OVNIs, OANIs,UFOs, UAP, AATIP, PAN, vue qu’ils sont de retour dans l’actualité:

Effectivement l’incident de l’USS Nimitz de 2004 refait parler de lui, mais aussi d’autres articles, documentaires, films à ce sujet son apparus récemment :

Avez-vous vu ces lumières dans le ciel vendredi soir ?
TVA NOUVELLES – Vendredi, 17 janvier 2020 20:20
https://www.journaldemontreal.com/2020/01/17/avez-vous-vu-ces-lumieres-dans-le-ciel-vendredi-soir-1

«Arrêtez de détruire notre ciel» : l’armée Starlink dans les viseurs
Par Camille Gévaudan — 20 novembre 2019 à 16:14
https://www.liberation.fr/sciences/2019/11/20/arretez-de-detruire-notre-ciel-l-armee-starlink-dans-les-viseurs_1764349

Image

Image

Localisation des satellites Starlink:
https://www.heavens-above.com/

 

 

Un peu de sémantique:

L’acronyme OVNI (Objet Volant Non Identifié) est la traduction du terme anglais UFO (Unidentified Flying Object). L’examen des témoignages et le résultat des enquêtes montrent que ce terme est le plus souvent impropre : dans la plupart des cas, les observations décrivent un phénomène connu ou inconnu, généralement lumineux mais sans preuve de la présence d’un objet matérialisé. L’utilisation du terme général PAN (Phénomène Aérospatial Non identifié) est donc plus appropriée.

OVNIs: Objet volant non identifiés

OANIs: Objets Aquatiques Non Identifiés

UFOs: unidentified flying object = objet volant non identifié

UAP: unidentified aerial phenomenon = phénomène aérien non identifié

PAN: Phénomène Aérospatial Non identifié

AATIP: Advanced Aerospace Threat Identification Program = Programme avancé d’identification des menaces aérospatiales:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Advanced_Aerospace_Threat_Identification_Program
https://theintercept.com/2019/06/01/ufo-unidentified-history-channel-luis-elizondo-pentagon/
https://dpo.tothestarsacademy.com/

 

 

«Les personnes enlevées par des extraterrestres n’ont aucun antécédent psychiatrique»
Au programme des «Ailleurs», un documentaire de Sébastien Duijndam: ovnis, enlèvements et prélèvements d’organes par des entités venues du lointain.
Arnaud Pagès – 22/01/2020 à 6h45
https://korii.slate.fr/et-caetera/les-ailleurs-documentaire-francais-abduction-enlevement-extra-terrestres-ovnis

Plus les astrophysicien·nes étudient l’univers, plus ces scientifiques se rendent comptent que leurs connaissances se limitent à l’écume de ce qui est compréhensible par nos technologies –c’est-à-dire à pas grand chose.

Depuis les années 1930 et les travaux de l’astrophysicien Edwin Hubble, nous savons que leur objet de recherche est immense et constamment en mouvement, composé de centaines de milliards de galaxies qui sont elles-mêmes composées de centaines de milliards d’étoiles.

Depuis le milieu des années 1990, nous avons la preuve, grâce aux Nobel de physique Michel Mayor et Didier Queloz, que des exoplanètes, dont certaines se révèlent habitables, gravitent autour des étoiles, ce qui laisse à penser que des formes de vie auraient pu apparaître et se développer ailleurs que sur Terre.

Bien que le programme Search for Extra-Terrestral Intelligence (SETI), lancé par les Américains au début des années 1960, n’a pas encore donné de résultats concluants, que n’a-t-on pas déjà dit ou écrit sur les objets volants non identifiés (ovnis)?

Témoignages crédibles

Ceux-ci sont apparus à la fin de la Seconde Guerre mondiale et, jusqu’à aujourd’hui, des dizaines de milliers d’observations ont été répertoriées partout dans le monde, appuyées parfois par des témoignages particulièrement crédibles, notamment ceux de pilotes expérimentés d’avions de chasse.

À la fin des années 1990, le rapport Cometa, commandé par Lionel Jospin et rédigé par le général d’armée Bernard Norlain, avait dressé un bilan complet de ces phénomènes, dont certains n’ont toujours pas trouvé d’explication rationnelle, malgré des enquêtes approfondies menées par la gendarmerie nationale et le Groupe d’étude et d’information sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (Geipan).

Pour la première fois, un documentaire donne la parole aux Français·es qui affirment avoir été en contact avec des extraterrestres, à travers quatre récits de «rencontres du troisième type».

Les Ailleurs, réalisé par Sébastien Duijndam, vient de boucler son financement sur la plateforme de crowdfunding Kisskissbankbank et verra le jour dans quelques mois. Et si nous n’étions pas seul·es? Rencontre avec un réalisateur qui a la tête dans les étoiles.

 

Que pensez du sujet, ridicule, drôle bon à le classer dans les faits divers,  une création artistique, un gros délire de gens paumé? …

X-Files, les OVNI et la conspiration gouvernementale – BiTS #80 – 27 janv. 2016

Ufologie #Scepticisme #EspritOuvert
Prenons les OVNIS au sérieux (Bénéfice du doute #7) – 8 août 2019

🚀Les preuves de l’existence des OVNIs – 8 août 2019

👽 Les extraterrestres n’ont rien d’extra – DEFAKATOR – 24 août 2018

LES AUTRES VIDEOS DU PROJET #CropCircle #CropCircleSarraltroff
AstronoGeek :
https://www.youtube.com/watch?v=XtO_K…
Hygiène mentale :
https://www.youtube.com/watch?v=iB6gc…
Un monde riant :
https://www.youtube.com/watch?v=VrXnZ…
La tronche en biais :
https://www.youtube.com/watch?v=-CK4p…
DES LIENS POUR ALLER PLUS LOIN Le GEIPAN
http://www.cnes-geipan.fr
Flightradar24 pour suivre les vols commerciaux:
https://www.flightradar24.com
Tracker de satellites :
https://www.n2yo.com
À propos de la foudre en boule
http://www.cnes-geipan.fr/fileadmin/d…
À propos du logiciel IPACO
http://www.cnes-geipan.fr/fileadmin/d…
À propos des crop circles : le rapport VECA de Gilles Munsch
http://www.cnes-geipan.fr/typo3conf/e…
La chaîne d’Infoman :
http://ici.radio-canada.ca/infoman/

 

Nous avons donc quelques commentaires et avis sur le sujets qui touche aux PAN, ovnis,
maintenant passons à l’investigation déjà en surface, puis si le sujet vous interroge faite vos propre recherches:

 

The Battle of Los Angeles – 1942 [vostFR)

 

Le Mufon journal de juin 2010 en parle en détail avec les document déclassifier lier à cette affaire :
http://www.ufocasebook.com/pdf/mufonbattleofla.pdf /
https://www.caja-pdf.es/2014/06/29/mufonbattleofla/
http://www.cufon.org/pdf/BattleOfLosAngeles.pdf

Cette documentation est listée dans la documentation officielle de la Marshall foundation :
http://marshallfoundation.org/library/wp-content/uploads/sites/16/2014/07/microfilm_vol1.pdf
https://www.fdrlibrary.org/documents/356632/390886/findingaid_roos_maproom.pdf/f50f884b-dfd7-4184-aa45-4cf9d0c09909

 

Vous pouvez trouvez cette documentation retranscrit ici :
http://www.cufon.org/cufon/foia_005.htm
http://www.cufon.org/cufon/cufon-v.htm 

FREEDOM OF INFORMATION ACT DOCUMENT FILES
---------------------------------------------------------------------------
 
                               SECRET   
 
                                                     February 26, 1942.    
 
    OCS  21347-86   
 
 
         MENORANDUM FOR THE PRESIDENT:  
 
                   The following is the information we have from GHQ  
         at this mement regarding the air alarm over Los Angeles of   
         yesterday morning:   
 
                   "From details available at this hour:    
 
 
                     1. Unidentified airplanes, other then American   
            Army or Navy planes, were probably over Los Angeles, and  
            were fired on by elements of the 37th CA Brigade  ( AA )  
            between 3:12 and 4:15 AM.  These units expended  1430
            rounds of ammunition.  
 
                     2. As many as fifteen airplanes may have    
            been involved, flying at various speeds from what is 
            officially reported as being very slow to as much    
            as 200 MPH and at elevations from 9000 to 18000 feet.
 
                     3. No bombs were dropped.    
 
                     4. No casualties among our troops.
 
                     5. No planes were shot down. 
 
                     6. No American Army or Navy planes were in action.    
 
                Investigation continuing. It seems reasonable to conclude  
            that if unidentified airplanes were involved they may have
            been from commercial sources, operated by enemy agents for
            purposes of spreeding alarm, disclosing location of antiair-   
            craft positions, and slowing production through blackout. 
            Such conclusion is supported by varying speed of operation and 
            the fact that no bombs were dropped.  
 
                                                  Gen. George C. Marshall  
 
                                                       Chief Of Staff 

Traduction en Français : OCS 21347-86

MÉMORANDUM POUR LE PRÉSIDENT

Ce qui suit sont les renseignements que nous avons à l’heure actuelle concernant une alerte aérienne hier matin au-dessus de Los Angeles

« Renseignements disponibles à cette heure:

  1. Des avions non identifiés, autres que des avions de l’Armée ou de la Marine, sont probablement passés au-dessus de Los Angeles, et furent pris pour cible par des éléments de la 37ème Brigade CA (AA) entre 3h12 et 4h15 du matin. Ces unités tirèrent 1430 munitions.
  1. Une quinzaine d’avions semblent avoir été impliqués, volant à différentes vitesses telles qu’elles ont été officiellement rapportées comme très lentes ou à plus de 200 Milles Par Heures et à des altitudes variant de 9000 à 18000 pieds.
  1. Aucune bombe ne fut lâchée
  1. Aucun blessé parmi nos troupes
  1. Aucun avion abattu
  1. Aucun avion américain de l’Armée ou de la Marine n’entrèrent en action.

Les recherches continuent. Il semble raisonnable de conclure que si des avions non identifiés ont été impliqués, il ne peut s’agir que d’avions commerciaux, manipulés par des agents ennemis dans le but de propager des alertes, afin de dévoiler les positions des batteries anti-aériennes, et de ralentir la production au travers d’un black-out.

Une telle conclusion est appuyée par la vitesse variable de l’opération et le fait qu’aucune bombe ne fut lâchée.

Gén. Marshall

Chef d’État Major

Autres documents, de grande importance vue le message délivré:

https://fr.scribd.com/document/236279650/Memo-to-George-Marshall-from-FDR-27-February-1942

C’est la note de service qui relie les écrasements d’OVNI au raid aérien de Los Angeles de 1942, puisqu’il s’est produit seulement trois jours plus tôt. Il fait allusion aux « secrets atomiques appris par l’étude des engins célestes » et autorise « le Dr Bush à poursuivre le projet sans plus attendre ». La référence à « cette nouvelle merveille » est, à notre connaissance, une expression unique pour l’époque. L’écriture de la source S-2 apparaît en bas de page. L’authenticité, pour une note retapée comme celle-ci, est presque sans espoir de prouver devant un tribunal. Les détails du format peuvent être utiles s’ils sont conformes au style de l’époque.

 

https://fr.scribd.com/document/236309964/George-C-Marshall-to-Franklin-D-Roosevelt-5-March-1942

Le 5 mars 1942, George C. Marshall écrit un mémo top secret au président, qui déclare « concernant le raid aérien au-dessus de Los Angeles, le G2 de l’armée a appris que le contre-amiral Anderson… a récupéré un avion non identifié au large des côtes de Californie… sans que cela n’ait de rapport avec une explication conventionnelle… Ce quartier général a déterminé que les avions mystérieux ne sont en fait pas terrestres et que, selon des sources secrètes de renseignements, ils sont en toute probabilité d’origine interplanétaire. » Marshall poursuit en déclarant : « En conséquence, j’ai donné l’ordre au G2 de l’armée de terre de créer une unité spéciale de renseignement pour approfondir l’enquête sur le phénomène et signaler tout lien significatif entre les incidents récents et ceux recueillis par le directeur du bureau du coordinateur de l’information. » La note porte les numéros de dossier corrects du Bureau du chef d’état-major (OCS) et porte la mention « Interplanetary Phenomenon Unit » (IPU), tapée ultérieurement par une autre machine à écrire. Il est logique de penser que c’est l’ordre dans lequel l’UIP a été créée.

Autres sources:
https://fr.scribd.com/document/236311094/Franklin-D-Roosevelt-Memo-on-Non-Terrestrial-Science-and-Technology-22-February
http://www.majesticdocuments.com/documents/pre1948.php

 

Autres photos d’archive disponible ici : http://digitallibrary.usc.edu/cdm/compoundobject/collection/p15799coll44/id/49333/rec/1

As planes raided Los Angeles area, 1942

As planes raided Los Angeles area, 1942 (verso)

 

Etudes projets connu sur le sujet au USA:

Projet Sign :
https://www.nicap.org/papers/swords_Sign_EOTS.htm

Le Projet Sign (signe en français) a été la première étude scientifique officielle de l’US Air Force sur les OVNI.
Le projet a été créé en décembre 1947 et dissous le 16 décembre 1948, remplacé par le projet Grudge.

Extrait [EN] –

 As project officer, Sneider would have been the primary author. Throughout this era, several other staff members typically got involved in approvals and sign-offs on drafts and reports. Deyarmond, Loedding, and Truettner almost certainly were part of the writing. Llewellyn certainly looked in. All these people, as well as higher-ups in Clingerman’s and McCoy’s offices, had to approve, at least in some sense. And an Estimate of UFOs as extraterrestrial would have been no small thing to assent to.

         No one can give a detailed description of the contents of this famous yet mysterious document, as it has not been available for modern analysts to read. Yet the following cryptic description by Ruppelt, only the last paragraph of which made it into his book, offers some hints:

As documented proof, many unexplained sightings were quoted. The original UFO sighting by Kenneth Arnold, the series of sightings from the secret Air Force Test Center, Muroc AFB; the F-51 pilot’s observation of a formation of spheres near Lake Meade; the report of an F-80 pilot who saw two round objects diving toward the ground near the Grand Canyon; and a report by the pilot of an Idaho National Guard T-­6 trainer, who saw a violently maneuvering black object.

   As further documentation, the report quoted an interview with an Air Force Major from the Rapid City AFB (now Ellsworth AFB) who saw twelve UFO’s flying a tight diamond formation. When he first saw them they were high but soon they went into a fantastically high speed dive, leveled out, made a perfect formation turn, and climbed at a 30 to 40 degree angle, accelerating all the time. The UFO’s were oval-shaped and brilliant yellowish-white.

Also included was one of the reports from the AEC’s Los Alamos Laboratory. The incident occurred at 9:40 AM on September 23. 1948. A group of people were waiting for an airplane at the landing strip in Los Alamos when one of them noticed something glint in the sun. It was a flat, circular object, high in the northern sky. The appearance and relative size was the same as a dime held edgewise and slightly tipped, about 50 feet away.

The document pointed out that the reports hadn’t actually started with the Arnold Incident. Belated reports from a weather observer in Richmond, Virginia, who observed a « silver disk » through his theodolite telescope; an F-47 pilot, and three pilots in his formation, who saw a « silver flying wing »; and the English « ghost airplanes » that had been picked up on radar early in 1947, proved this point. Although not received until after the Arnold sighting, they all had taken place earlier. [Unedited MS of The Report on Unidentified Flying Objects in Ruppelt files]

Traduction [FR] –

En tant que responsable du projet, Sneider en aurait été l’auteur principal. Tout au long de cette période, plusieurs autres membres du personnel ont généralement participé aux approbations et aux signatures des projets et des rapports. Deyarmond, Loedding et Truettner ont presque certainement participé à la rédaction. Llewellyn a certainement participé à la rédaction. Toutes ces personnes, ainsi que les responsables des bureaux de Clingerman et de McCoy, devaient donner leur approbation, du moins dans un certain sens. Et une estimation des OVNI en tant qu’extraterrestres n’aurait pas été une mince affaire à approuver.

Personne ne peut donner une description détaillée du contenu de ce document célèbre mais mystérieux, car il n’a pas été mis à la disposition des analystes modernes. Pourtant, la description énigmatique suivante de Ruppelt, dont seul le dernier paragraphe est entré dans son livre, offre quelques indices :

Comme preuve documentée, de nombreuses observations inexpliquées ont été citées. L’observation originale d’OVNI par Kenneth Arnold, la série d’observations du centre secret d’essais de l’armée de l’air, la base aérienne de Muroc, l’observation par le pilote du F-51 d’une formation de sphères près du lac Meade, le rapport d’un pilote de F-80 qui a vu deux objets ronds plonger vers le sol près du Grand Canyon, et le rapport du pilote d’un entraîneur de T-6 de la garde nationale de l’Idaho, qui a vu un objet noir se déplacer violemment.

Comme documentation supplémentaire, le rapport cite une interview d’un commandant de l’armée de l’air de la base de Rapid City (maintenant Ellsworth AFB) qui a vu douze OVNI voler en formation serrée en diamant. Lorsqu’il les a vus pour la première fois, ils étaient hauts, mais ils ont rapidement plongé à une vitesse fantastique, se sont mis en palier, ont effectué un virage parfait en formation et ont grimpé à un angle de 30 à 40 degrés, en accélérant sans cesse. Les OVNI étaient de forme ovale et d’un blanc jaunâtre brillant.

L’un des rapports du laboratoire de l’AEC à Los Alamos était également inclus. L’incident s’est produit à 9h40 le 23 septembre. 1948. Un groupe de personnes attendait un avion sur la piste d’atterrissage de Los Alamos quand l’un d’entre eux a remarqué une lueur dans le soleil. C’était un objet plat et circulaire, haut dans le ciel du nord. Son aspect et sa taille relative étaient identiques à ceux d’une pièce de dix cents tenue sur le côté et légèrement inclinée, à environ 15 mètres de distance.

Le document indiquait que les rapports n’avaient pas vraiment commencé avec l’incident Arnold. Les rapports tardifs d’un observateur météorologique de Richmond, en Virginie, qui a observé un « disque argenté » à travers son télescope à théodolite, d’un pilote de F-47 et de trois pilotes de sa formation qui ont vu une « aile volante argentée », et des « avions fantômes » anglais qui avaient été captés sur le radar au début de 1947, prouvent ce point. Bien qu’ils n’aient été reçus qu’après l’observation de l’Arnold, ils avaient tous eu lieu plus tôt. [Unedited MS of The Report on Unidentified Flying Objects in Ruppelt files]

Projet Grudge:
https://www.secretsdeclassified.af.mil/News/Article-Display/Article/459840/project-grudge-documents/

Le Projet Grudge (en français : « Projet Rancune ») est un programme de l’US Air Force chargé d’étudier le phénomène OVNI entre 1949 et 1952. Il succède au projet Sign, qui avait le même objectif. Ce projet était dirigé par le général Charles Cabell. Le projet était de tendance sceptique, mais on lui reproche parfois son manque d’enquêtes sur le terrain, contrairement au projet Blue Book.

Le Bureau de déclassification de l’armée de l’air est heureux de publier des documents sur le projet Grudge, qui faisait partie de l’effort de l’armée de l’air pour enquêter sur les rapports d’objets volants non identifiés à partir de 1949. Ces documents contiennent les procédures de rapport, les réponses prévues à l’enquête de la presse et du public, et les rapports d’enquête menés par l’armée de l’air au début de 1950.

Projet Livre Bleu (Blue book):
https://www.nicap.org/bluebook/blue.htm

Le projet Blue Book est une commission mise en place par l’US Air Force, afin d’étudier et d’enquêter sur le phénomène OVNI. Cette commission fut créée en 1952 et resta en activité jusqu’en 1969.

UFO Project Blue Book at National Archives Museum:
https://www.archives.gov/research/military/air-force/ufos.html#bluebk
https://prologue.blogs.archives.gov/2019/12/19/saucers-over-washington-the-history-of-project-blue-book/
https://www.archives.gov/news/articles/do-records-show-proof-of-ufos

 

Jury Robertson:
http://www.nicap.org/rufo/contents.htm
Le Jury Robertson est une des nombreuses commissions d’enquête américaines créées dans les années 1950 ayant examiné les cas d’ovnis. Le jury se réunit au Pentagone pour la première fois le 12 janvier 1953, il est composé de plusieurs savants et présidé par le physicien H.P. Robertson, mais aussi du directeur de l’ATIC et des trois personnalités importantes de la CIA.

Introduction [EN] –

This is the first serious book about UFOs to be written by anyone actively connected with the official investigation of these phenomena. As chief of the Air Force project assigned to the investigation and analysis of UFOs, Mr. Ruppelt and his staff studied over 4,500 reports and discussed them with everyone from out-and-out crackpots to top-level scientists and generals

All reports received were subjected to military intelligence analysis procedures. Astronomers, physicists, aerodynamic engineers, and psychologists were consulted in the course of the Air Force’s exhaustive investigations. The official Air Technical Intelligence Center reports of their findings, many details from which are revealed for the first time in this book, contain some completely baffling detailed accounts of UFO sightings by thoroughly reliable witnesses.

Here are the complete official accounts of the classic cases – the Lubbock Lights, the Utah Movies, the Florida Scoutmaster, the Washington Sightings – as well as a wealth of less- publicized but equally amazing incidents.

While others who have written books and articles on UFOs imply that they were conferring with officials in the inner sanctum, Mr. Ruppelt, as this fascinating book makes clear, was the inner sanctum.

About the Author
 

From early 1951 until September 1953, Edward J Ruppelt was chief of the United States Air Force’s Project Blue Book, an operation of the Air Technical Intelligence Center. Since 1953 the author has been in close contact with the present project staff and recently made a trip across the country to check current developments. Mr. Ruppelt is now a research engineer for the Northrop Aircraft Company. – 1956

Traduction [FR] –

C’est le premier livre sérieux sur les OVNI écrit par une personne activement liée à l’enquête officielle sur ces phénomènes. En tant que chef du projet de l’armée de l’air chargé de l’enquête et de l’analyse des OVNI, M. Ruppelt et son équipe ont étudié plus de 4 500 rapports et en ont discuté avec tout le monde, des fous aux scientifiques de haut niveau et aux généraux
Tous les rapports reçus ont été soumis à des procédures d’analyse du renseignement militaire. Des astronomes, des physiciens, des ingénieurs en aérodynamique et des psychologues ont été consultés au cours des enquêtes exhaustives de l’armée de l’air. Les rapports officiels de l’Air Technical Intelligence Center sur leurs conclusions, dont de nombreux détails sont révélés pour la première fois dans ce livre, contiennent des comptes-rendus détaillés totalement déconcertants d’observations d’OVNI par des témoins parfaitement fiables.

Voici les comptes rendus officiels complets des cas classiques – les Lubbock Lights, les Utah Movies, le Florida Scoutmaster, les Washington Sightings – ainsi qu’une foule d’incidents moins médiatisés mais tout aussi étonnants.

Alors que d’autres auteurs de livres et d’articles sur les OVNI laissent entendre qu’ils s’entretenaient avec des fonctionnaires dans le sanctuaire intérieur, M. Ruppelt, comme le montre clairement ce livre fascinant, était le sanctuaire intérieur.

À propos de l’auteur

De début 1951 à septembre 1953, Edward J Ruppelt a été le chef du projet Blue Book de l’armée de l’air américaine, une opération du Centre de renseignement technique aérien. Depuis 1953, l’auteur est en contact étroit avec le personnel actuel du projet et a récemment effectué un voyage à travers le pays pour vérifier les développements actuels. M. Ruppelt est aujourd’hui ingénieur de recherche pour la Northrop Aircraft Company. – 1956

 

Rapport Condon:
https://files.ncas.org/condon/text/contents.htm
https://files.ncas.org/condon/text/sec-i.htm
https://files.ncas.org/condon/text/sec-ii.htm
Le rapport Condon est le nom usuel du rapport du projet OVNI de l’université du Colorado. Ce projet a étudié les objets volants non identifiés de 1966 à 1968 sous la direction du physicien Edward Condon et a rendu son rapport en 19681. Il avait été fait à la demande de l’US Air Force.

 

Stargate Project:
https://www.cia.gov/library/readingroom/collection/stargate

Le projet Stargate est le nom de code d’un des sous-projets du gouvernement fédéral des États-Unis ayant pour objet d’investiguer la réalité et les applications potentielles, tant militaires que civiles, des phénomènes psychiques, plus particulièrement « la vision à distance », une capacité à « voir » psychiquement des événements, des lieux ou des informations à grande distance. Ces projets ont été actifs des années 1970 à 1995, et ont suivi la recherche psychique précoce effectuée à l’Institut de recherche de Stanford (SRI), la Société américaine pour la Recherche Psychique et d’autres laboratoires de recherche psychique. En 1995, le projet a été transféré à la CIA et une évaluation rétrospective des résultats a été faite. La CIA a contracté l’American Institutes for Research pour une évaluation. Le 30 juin, avant que l’évaluation de l’AIR ne commence, la CIA a fermé le projet Stargate.

18 janvier 2017 – La CIA met en ligne plus de 12 millions de pages de  déclassifiés >
https://www.nextinpact.com/news/102939-la-cia-met-en-ligne-plus-12-millions-pages-documents-declassifies.htm via       
https://www.cia.gov/library/readingroom/collection/crest-25-year-program-archive

https://www.cia.gov/library/readingroom/collection/stargate

 

Sinon vous pouvez retrouver pas mal de documents traduit en français ici:
https://ufologie.patrickgross.org/sys/textf.htm

 

Vous comprenez mieux pourquoi le dossier est sérieux et difficile à appréhender et que l’aspect visuel ne suffit pas…

 

En France avons nous aussi un peu d’archives ?

#INA #Société
Ils ont vu des OVNI | Archive INA

VIDEO. Cergy : il y a 36 ans, Franck passait sept jours avec des extraterrestres:
http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/cergy-il-y-a-36-ans-franck-passait-sept-jours-avec-des-extraterrestres-25-11-2015-5312475.php
https://www.vice.com/fr/article/xyjmqd/peur-sur-la-france-affaire-ovni-cergy-pontoise

Sur wikipedia : Liste de canulars d’ovnis :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_canulars_d%27ovnis
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_canulars_d%27ovnis#L’incident_de_Rendlesham_(1980)

Concernant L’incident de Rendlesham:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Incident_de_Rendlesham
https://www.parismatch.com/Actu/Insolite/Victime-d-un-OVNI-le-gouvernement-paye-721538

 

Ovnis et secret d’Etats (avec Egon Kragel et Yves Couprie) – 2010 >
youtube.com/watch?v=a3rFPS #ovnis #PAN #geipan @GEIPAN

 

Ovnis, quand l’armée enquête – 2009
Découvertes Réalisateur Michel Despratx , Patrice des Mazery

 

Pierre Lagrange – Les ovnis : une histoire de sciences – 2014

 

Il y à t’il un peu de littérature sérieuse sur le sujet ?

OVNIs : Des généraux, des pilotes et des officiels parlent (Français) Broché – 10 février 2014:
https://www.babelio.com/livres/Kean-OVNIs–Des-generaux-des-pilotes-et-des-officiels-/793114

Quelques citation du livre :

Page 7 – Préface – Jean-François Clervoy – Astronaute de l’agence spatiale européenne, l’ESA : …  » De toute évidence, parmi tout les phénomènes aérospatiaux non-identifiés (PAN comme on dit maintenant plutôt que OVNI) certains, dont la réalité avérée est indiscutable, semblent contrôlés  de façon intelligente et pourtant restent totalement inexpliqués par les connaissances de nos civilisations actuelles. De quoi s’agit-il ?

Page 15 – Dans la mesure où tant d’éléments sont venues alourdir  le terme « OVNI », certains scientifiques et autres experts ont adapté une nouvelle terminologie pour séparer les études sérieuses des autres, plus frivoles. Au lieu d' »ovni », certains de nos contributeurs ont choisi d’utiliser l’expression « phénomène aérien non identifiée », ou « PAN », qui peut être utilisée à la fois au singulier ou au pluriel, Richard Haines, ancien scientifique de la NASA et expert de sécurité aérienne, définit ainsi le PAN :

 

Un scepticisme de principe est la prémisse sur laquelle est fondé ce livre. L’astrophysicien Bernard Haisch, ancien éditeur scientifique de l’Astrophysical Journal et du Journal of Scientific Exploration, définit le vrai sceptique comme « quelqu’un qui à pour méthode de suspendre son jugement, de raisonner de manière rationnelle et dépassionnée à l’exemple de la méthode scientifique, qui accepte volontiers de considérer d’autres explication sans préjugés ni croyances préalables, qui recherche des indices soigneusement et examine leur validité ».

 

Page 133 – « L’une des ironies des conventions modernes est qu’il est beaucoup plus acceptable aujourd’hui d’affirmer publiquement sa croyance en Dieu, dont l’existence ne repose sur aucune preuve scientifique, que dans les ovnis, dont l’existence – quelle que soit leur nature – est documentée physiquement. » – Alexander Wendt et Raymond Duvall.

 

Page 177 – Une classification à été adopte, qui répartissait les PAN (phénomènes aérospatiaux non identifiées) en quatre catégories :

Type A : Le phénomène est entièrement identifiée, sans ambiguïté.

Type B : La nature du phénomène a été probablement identifiée, mais il subsiste un doute.

Type C : Le phénomène ne peu être identifiée ou classé pour cause de données insuffisantes.

Type D : Le phénomène ne peut être expliqué malgré des témoignages précis et des indices de bonne qualité découverts sur la scène.

 

Dans les cas de type D, ceux qui restent inexpliqués, une sous-catégorie a été aussi adoptée en utilisant la classification des « rencontres rapprochées » établie par le Dr J. Allen Hynek, basée sur la distance de l’observation et les effets engendrés par le phénomène.

 

D’autres recherches, documents, projets, travaux ?

 

Commission SIGMA2:
https://www.3af.fr/commission-technique/sigma

Le Phénomène PAN (Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés) n’est pas nouveau: des cas aéronautiques (en vol) et des cas au sol (traces et observation) ont été constatés depuis la 2ème guerre mondiale voire bien avant (cas relatés dans le rapport du Ministère de la Défense britannique dès 1918 pour le Royaume Uni et en 1607 en Europe centrale). En France, une première vague de cas a été répertoriée depuis le début des années 50, ce qui a motivé la création du GEIPAN au CNES en 1977. Ces phénomènes présentent des caractéristiques observables diverses selon les cas (cinématique, électromagnétique, optique, radiations, effets mécaniques sur le sol, etc…) inexpliquées par la physique connue.

Leur réalité est incontestable même si des canulars existent et sont démontrés. Leur origine naturelle ou artificielle est une question ouverte selon les cas, du fait de phénomènes lumineux et électromagnétiques atmosphériques ou ionosphériques mal connus, mais aussi de comportements électromagnétique et surtout cinématique imprévisibles. Ces comportements étranges défient les lois de la physique, notamment de la mécanique ce qui pose problème à nos moyens d’observation pour effectuer des enregistrements systématiques.

Du fait du caractère exceptionnel de ces phénomènes aérospatiaux et de leur complexité scientifique qui concerne de nombreuses disciplines aérospatiales, la Commission Technique de 3AF, initialement intitulée PAN, puis SIGMA, est créée en 2008.

En avril 2013, le mandat de la Commission SIGMA est recentré sur l’analyse scientifique et technique des cas “D” inexpliqués (selon la terminologie GEIPAN): SIGMA2 succède ainsi à SIGMA.

https://www.3af.fr/article/sciences-et-technologies/la-commission-technique-sigma2
https://www.3af.fr/system/files/rapport_avancement_2015_sigma2_0.pdf

Quelques lettre de la 3AF qui parle du sujet:

https://www.3af.fr/sites/default/files/lettre_3af_n_5-2008.pdf – page 6
https://www.3af.fr/sites/default/files/lettre_3af_n-9_2010.pdf – page 7
https://www.3af.fr/sites/default/files/lettre_3af_n-5-mai-juin-2011_hd.pdf – page 12

 

Le rapport COMETA:
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=181&no_cache=1&tx_ttnews%5Bpointer%5D=1&tx_ttnews%5BbackPid%5D=211&tx_ttnews%5Btt_news%5D=70
Lien au PDF direct : http://www.cnes-geipan.fr/typo3conf/ext/dam_frontend/pushfile.php?docID=557

 

Etude scientifique : « Spatial Point Pattern Analysis of the UAP », modélisation et analyse de la distribution spatiale des PAN en France – 3 Septembre 2015:
http://www.cnes-geipan.fr/typo3conf/ext/dam_frontend/pushfile.php?docID=11365

 

Documents interdits : La fin d’un secret (Français) Broché – 13 janvier 2012:
https://www.decitre.fr/livres/documents-interdits-9782844546913.html

Documents interdits / la fin d'un secret

Documents interdits / la fin d'un secret (dos)

 

Une longue citation du livre: Documents interdits : La fin d’un secret (Français) Broché – 13 janvier 2012

Page – 316 – En dépit de ces réserves, une forme de contact semble pourtant se dérouler, depuis au moins un demi-siècle. Débouchera-t-il sur une forme de relation de type égalitaire, en dépit des différences de développement technologique ? Rien n’est moins sûr, mais la simple possibilité de relations un peu moins distantes entre les Autres et l’humanité, dans un futur proche, rend nécessaire une familiarisation du public avec le concept d’une présence étrangère. Il faut certainement voir dans les films et les séries télévisuelles qui traitent de ce sujet une préparation psychologique et une réponse, ambiguë, aux questions que se pose une partie de la population dans les pays les plus modernes.

D’une certaine façon, la mise à la disposition du public du rapport COMETA va certainement dans ce sens.

Pour ceux qui ne peuvent plus raisonnablement douter d’une présence non humaine, proche, intelligente et active, la plus urgente nécessité est de gar son sang-froid. En effet, la tentation serait de tout rejeter en vrac pour se réfugier dans des convictions rassurantes du genre:

« Ce n’est pas possible, les lois physique interdisent un voyage de plusieurs années-lumière ; il n’y a pas d’extraterrestres car l’homme est au sommet de l’évolution, Dieu l’a voulu ainsi ; la probabilité pour que l’évolution aboutisse à l’intelligence et tellement faible qu’elle n’a pas pu se produire deux fois, etc. »

Ces convictions, souvent défendues, sont-elle autre chose que des exemples de fuite devant une réalité insupportable ?

La tâche la plus nécessaire consisterait, je pense, à ouvrir les dossiers, mettre au grand jour les difficultés et consulter des représentants les plus éclairés de l’espèce humaine. Malgré tout le respect que mérite la compétence des membre du CFR, l’ouverture d’esprit des militaires et les qualités humaines de l’Exécutif des Etats-Unis, je doute que ces instances concentrent à elles seules, tout le savoir, toutes l’intelligence et toutes les vertus de l’humanité.

Le moment venu, l’énormité du problème exigera probablement une action mondiale concertée. En attendant, l’attitude la plus rationnelle consisterait peu-être à réévaluer nos capacités individuelles et tenter d’effectuer un tri entre nos possibilités réelles et nos illusions valorisantes.

Si nous sommes un jour effectivement confrontés à des personnages énigmatiques, insaisissables, mais bien réels, qui possèdent au moins certaines des caractéristique prêtées jadis aux anciens dieux, ce genre de bilan ne serait pas inutile. Il nous permettrait peut-être d’éviter à la fois un désespoir et un optimisme prématurés.

Vaudrait-il mieux tourner le dos une fois de plus à une réalité désagréable ? Accepter n’importe quelle explication déficiente plutôt qu’une situation insupportable ?

Cette dérobade présente l’inconvénient de remettre à plus tard une évaluation lucide et détachée de ce que nous sommes. Or, le temps presse, Les pays occidentaux possèdent une prospérité matérielle enviable, mais la complexité de leurs organisations sociales, et leur structure plutôt libérale, les rend particulièrement vulnérables à toutes les attaques.

La progression géométrique récente des techniques ne s’est pas vraiment accompagnée d’une clairvoyance nouvelle ou d’une conscience plus exigeante. La domination constante de l’esprit humain par des superstitions, des chimères, des croyances, des formules vides, des banalités érigées au rang de concepts et des désirs superflus, sape constamment le fonctionnement de son intelligence.

La progression hésitante de l’humanité vers une certaine rationalité, vers un meilleur contrôle de l’environnement et vers un confort accru, ne doit pas faire perdre de vue la fragilité de ces conquêtes. En outre, les nations les plus développées techniquement pratiquent, dans leur ensemble, une forme particulièrement irresponsable de fuite en avant qui se traduit par une surproduction et une pollution galopante.

Vue de l’extérieur, c’est-à-dire  à la façon d’un être intelligent, pas trop différent de nous mentalement, la planète terre apparaît peuplée par une espèce dominante unique, homogène malgré des différences superficielles d’aspect et de couleur, mais organisée en sociétés très variée. Leurs niveaux de développement vont en effet du néolithique à l’ère nucléaire élémentaire et comprennent encore presque toutes les étapes intermédiaires.

Un observateur attentif découvrirait encore quelques peuples pratiquant la cueillette et un peu de chasse ; des pasteurs comme les Massaïs, vivant presque exclusivement de l’élevage ; des cultivateurs ne possédant en propre aucune industrie ; des sociétés vivant à l’époque médiévale ; des théocraties, des royautés, des dictatures militaires et de rares démocratie.

D’énormes déséquilibres existant entre les régions, aussi bien dans les ressources naturel que leur consommation. Une importante fraction de la population du globe vit en dessous du seuil de la pauvreté. Des groupes humains énormes souffrent de malnutrition endémique et restent incapable de ce protégé contre les aléas du temps. D’autres au contraire, maîtrisent beaucoup mieux la production des biens de consommation et savent se protéger contre la plupart des éléments naturels.

Ce que l’on nomme la nature humaine est elle-même source de risques.

Les être humains, même dits civilisés, restent capables de comportements irrationnels. Ils peuvent être dangereux pour eux-même et pour les autres. Leurs actes sont plus souvent motivés par leur émotions que par des considérations logiques. Leur indéniable capacité d’abstraction et de raisonnement se trouve très rarement employés à des entreprises utiles, mais leur sert plutôt à obtenir des satisfactions d’ordre sensoriel ou à s’inventer des excuses.

Certains êtres humains, en revanche, possèdent une créativité hors du commun. Cette faculté rare et difficilement quantifiable leur permet d’inventer de temps à autre des solutions inattendues à de vieux problèmes ou même de découvrir des problèmes originaux. Gaspillée le plus souvent en création inutiles, cette faculté à permis aux êtres humains de mettre au point une quantité invraisemblable de moyens de se massacrer les uns les autres.

Les formes de tortues inventées par les hommes au cours de leur histoire sont aussi variées que les excuses trouvées pour les mettre effectivement en oeuvre.  Notre espèce humaine possède dans ce domaine une créativité perverse particulièrement fascinante.  Les plus récentes découvertes en la matière, les bombes à fission et celles à fusion nucléaire, pourraient provoquer la disparition d’une importante partie du biotope de la planète si elles se trouvent utilisées dans un conflit étendu.

La réalité de notre position dans l’échelle de la conscience a peut-être été pressentie par Blaise Pascal qui écrivait :

« Notre intelligence tient dans l’ordre des choses intelligibles le même rang que notre corps dans l’étendue de la nature »

En présentant cette pensée, Aimé Michel avait ainsi justifiée son choix:

« J’avais mis cette pensée de  Blaise Pascal en tête de mon deuxième livre, en 1958. J’ai depuis, appelé cela le principe de banalité. L’homme est bien le sommet de l’évolution biologique terrestre. Mais la terre n’est qu’une poussière imperceptible dans l’immense univers, et l’homme occupe une place aussi banale que la Terre. En un sens c’est démoralisant. Mais d’un autres côté, discerner, deviner au-dessus de nous une gradation psychique, peu-être sans borne, cela change tout ! C’est personnellement ce que je crois : « Comme l’univers physique, celui de la pensée est peut-être infini. »

 

Quelques documents Important sur le traitement du dossier:

Procédures Joint Army Navy Air Publications JANAP 146 aux Etats-Unis qui établissent des instructions de transmission des rapports classifiés d’observation d’objets volants à partir de plateformes aériennes ou terrestres : https://www.nsa.gov/Portals/70/documents/news-features/declassified-documents/ufo/janap_146.pdf – JANAP 146 +The Bolender Draft (Not Memo), Oct 20, 1969: http://www.nicap.org/Bolender_Memo.htm

Les instructions de l’US Air Force (Air Force Regulations) concernant les rapports d’observations des UFOs se succéderont dans le temps depuis avril 1952, avec la Letter AF 200-5, suivie de variantes, dont l’Air Force Regulation AFR 200-2,classée sous « activité de renseignement », AFR 220-2, AFR 80-17 en 1960, et AFR 80-17A en 1966. http://www.nicap.org/directives/AFR%20200-2,%20Aug%20%2026,1953.pdf – AFR 200-2

 

Canada’s UFOs: The search for the unknown [EN]:
Cette base de données donne accès à environ 9 500 documents numérisés de notre collection de documents gouvernementaux. Ces documents comprennent des rapports, des observations et des enquêtes sur les OVNI dans tout le Canada.
http://www.bac-lac.gc.ca/eng/discover/unusual/ufo/Pages/default.aspx

Timeline for UFOs: The search for the unknown:
http://www.bac-lac.gc.ca/eng/discover/unusual/ufo/Pages/timeline.aspx
Letter of agreement, dated 1957-12-13
Poster, Cirvis/Merint reporting procedure
Instructions for reporting Cirvis/Merint (PDF 1.37 MB)
Completed Cirvis/Merint reports can be found in the records of the Department of National Defence (RG 24) and the National Research Council (RG 77).

 

Archive du FBI, The Vault:
https://vault.fbi.gov/UFO

Quelques Documents déclassifier sur le sujets :
https://vault.fbi.gov/hottel_guy/Guy%20Hottel%20Part%201%20of%201/view

https://vault.fbi.gov/UFO/UFO%20Part%201%20of%2016/view

Les PDFs :
Part 1 to 16 – https://vault.fbi.gov/UFO/UFO%20Part%201%20of%2016/at_download/file
Part 2 to 16 – https://vault.fbi.gov/UFO/UFO%20Part%202%20of%2016/at_download/file
etc…

 

CIA:
https://www.cia.gov/library/center-for-the-study-of-intelligence/csi-publications/csi-studies/studies/97unclass/ufo.html
UFOs: Fact or Fiction?
https://www.cia.gov/library/readingroom/collection/ufos-fact-or-fiction

US AIR FORCE:
https://www.secretsdeclassified.af.mil/Home/Top-Flight-Documents/Unidentified-Flying-Objects/#

UK archive of UFOS:
https://www.nationalarchives.gov.uk/help-with-your-research/research-guides/ufos/
https://webarchive.nationalarchives.gov.uk/20111224012110/http://yourarchives.nationalarchives.gov.uk/index.php?title=Unidentified_Flying_Objects_%28UFOs%29
l’Executive Summary du rapport « Unidentified Aerial Phenomena in the UK Air Defense region »
https://webarchive.nationalarchives.gov.uk/20121109132245/http://www.mod.uk/NR/rdonlyres/7D2B11E0-EA9F-45EA-8883-A3C00546E752/0/uap_exec_summary_dec00.pdf
Exemple: https://webarchive.nationalarchives.gov.uk/20120912070827/http://filestore.nationalarchives.gov.uk/pdfs/ufos/defe-24-2005-1.pdf

En France: 
Le GEIPAN, Groupe d’Études et d’Information sur les Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés fait partie intégrante des missions du Centre National d’Études Spatiales (CNES).
http://www.cnes-geipan.fr/

Chili: 
http://www.cefaa.gob.cl/

L’ESPAGNE DÉCLASSIFIE 1 900 PAGES DE RAPPORTS OVNIS:
http://bibliotecavirtualdefensa.es/BVMDefensa/exp_ovni/i18n/micrositios/inicio.cmd

 

D’autres Projets de recherche autour du sujet:

NARCAP:
https://www.narcap.org/research

SCU: scientific coalition for UAP studies:
https://www.explorescu.org/board

UFODATA project: https://www.ufodata.net/

FRIPON, acronyme de l’anglais Fireball Recovery and InterPlanetary Observation Network, en français  « Réseau de récupération de boules de feu »:
https://www.fripon.org/

THE BLACK VAULT
Exposing government secrets… one page at a time.
Where do you want to go?
https://www.theblackvault.com/

Le Mufon:
https://mufonfrance.com/news/

Lumières Dans La Nuit:
https://rr0.org/org/eu/fr/asso/ldln/

Académie d’Ufologie
En marche vers un nouveau paradigme
https://ufolog.eu/

….

 

Le projet Avro Canada VZ-9 Avrocar :
https://arxiv.org/pdf/1507.06916v1.pdf 

Program Planning Report, Project 1794 Extension Program : https://research.archives.gov/id/6981836

Program Planning Report, Project 1794 Extension Program – le document PDF 

 

 

Des cas récents bien analysé avec preuves matériels, observations visuels plus trace radar et cela en bonne qualité ?

 

Concernant l’incident du de l’USS Nimitz de 2004: 

L’US Navy refuse de dévoiler une vidéo d’OVNI classée « Top secret »:
https://www.capital.fr/economie-politique/lus-navy-refuse-de-devoiler-une-video-dovni-classee-top-secret-1359953
https://www.presse-citron.net/la-navy-confirme-lexistence-dun-dossier-top-secret-sur-un-ovni/
https://metro.co.uk/2020/01/06/four-questions-need-answered-2020-solve-mystery-ufos-11965362/

 

Lettre de la NAVY concernant les documents classifiés TOP SECRET:
https://ufolog.eu/lettre-de-la-navy-concernant-les-documents-classifies-top-secret/

 

Reconstitution:  Les rencontres de l’USS Nimitz en 2004:


l’ensemble des vidéos:
https://www.youtube.com/channel/UC6i-se5IU8hRbPov5-ON1tw

 

2004 USS Nimitz Strike Navy Group Incident report of SCU:
https://www.explorescu.org/post/nimitz_strike_group_2004

2004 USS Nimitz Strike Group Eleven Incident – Raw Video f4.mpg

Extrait du rapport:

Traduction en FR:
3 Analyse
3.1 Caractéristiques de performance basées sur les déclarations des témoins du radar

Les caractéristiques de vitesse, d’accélération et de puissance peuvent être calculées sur la base de déclarations de deux membres de la marine qui ont observé les traces radar des « Tic-Tacs » en temps réel. Le site Le chef principal en charge du radar a pris des notes en observant le radar dans la zone du CIC, et a noté que son équipement indiquait que l’objet se déplaçait de plus de 80 000 pieds à 20 000 pieds en 0,78 seconde. Un deuxième homme, le quartier-maître, stationné dans la même pièce au même moment que le Senior Chief, a caractérisé les mouvements erratiques des objets, de l’état stationnaire à 80 000 pieds à stationnaire à 20 000 pieds sur le radar « aussi vite qu’une pensée ». Les calculs basés sur ces observations, 60 000 pieds verticaux en 0,78 seconde et une vitesse initiale et finale de zéro, et en supposant une accélération constante (vitesse linéaire) se transformant en une décélération à mi-chemin, on obtient une une vitesse maximale de 104 895 mph =16 8812,1389 km/h  à mi-parcours et une accélération de 12 250 g-force (voir annexe G). Si l’un des jets de la marine de taille similaire (F/A-18F à 18 tonnes) accélérait à à ce rythme, il faudrait 90 gigawatts de puissance. Ces chiffres sont absurdes pour tout avion connu ; on s’attendrait à voir une boule de feu en raison de la friction de l’air à ces vitesses et on ne s’attend pas à ce qu’il reste des avions connus structurellement intacte avec des forces G aussi importantes. Nous examinons ces caractéristiques à partir d’une seconde et troisième série de données à comparer avec les résultats ci-dessus. Ceci est fait dans les sections 3.2 et 3.3 …

 

3.2 Caractéristiques de performance basées sur les déclarations des pilotes
Deux pilotes expérimentés de la marine dans des jets séparés ont été guidés par l’USS Princeton vers le la localisation d’un des objets mentionnés au paragraphe précédent. En arrivant au coordonnées fournies par le Princeton, ils ont simultanément vu l’objet de façon séparée les altitudes et les angles. Pendant l’engagement avec le « Tic-Tac », il a accéléré de l’arrêt à
« hors de vue » en une seconde selon un pilote, et « comme une balle tirée d’un fusil » selon l’autre pilote. Les deux pilotes ont estimé la longueur du « Tic-Tac » à 40-60 pieds le long de son grand axe, et d’environ 15 pieds le long de son petit axe. La limite de l’acuité visuelle d’un être humain est d’une minute d’arc, et peut être utilisé pour calculer une distance à laquelle un objet n’est plus résoluble. Dans un milieu transparent, un objet de 60 pieds de diamètre atteindra la limite de la perception à 39,1 miles. En utilisant un temps de disparition d’une seconde, on obtient une vitesse de pointe de 281 520 mph et une accélération maximale constante équivalente à 12 823 g-force. En prenant la En utilisant un objet de 15 pieds de diamètre, la limite de la perception humaine est de 9,8 miles. En utilisant un temps de disparition plus long de deux secondes, on obtient une vitesse de pointe de 35 280 mph et une accélération minimale constante équivalente à 803 g-force. L’annexe I contient des tableaux qui montrer la force g calculée en fonction des différentes tailles de l’objet, des délais et des niveaux de visibilité acuité. La vitesse et l’accélération qui en résultent, telles qu’elles ressortent des témoignages des pilotes, sont conformes à
qui ont été établis à partir des rapports des opérateurs de radar de bord.

 

Le cas 2013 Aguadilla Puerto Rico : The detailed analysis of an Unidentified Anomalous Phenomenon:
https://www.explorescu.org/post/2013_aguadilla_puerto_rico

Le rapport complet:
http://docs.wixstatic.com/ugd/299316_9a12b53f67554a008c32d48eff9be5cd.pdf

La vidéo original:

 

Conclusion non définitive :

1.Pour aborder les ovnis de façon rationnelle, nous devons conserver une position agnostique quant à leur nature et leur origine, tout simplement parce que nous n’avons pas encore les réponses. En étant agnostiques, nous faisons un énorme pas en avant. Le débat sur les ovnis se polarise souvent en deux extrêmes aussi intenable l’une que l’autre. D’un côté les « croyant » proclament que les extraterrestres sont venus de l’espace et que nous savons que les ovnis sont des véhicules « alien », et de l’autres côté, les « négateurs » (debunkers) soutiennent avec agressivité que les ovnis n’existent pas du tout. Malheureusement, ce conflit contre-productif a longtemps dominé le débat public, ne faisant qu’accroître la confusion et l’éloignent avantage de l’approche scientifique – agnostique.

2. L’importance de bien définir de quoi nous parlons c’est à dire des PAN « Stimulus visuel qui produit un rapport d’observation d’un objet ou d’une lumière vue dans le ciel, dont l’apparence et/ou la dynamique de vol ne suggèrent pas un objet volant conventionnel, logique et qui reste non identifiée après un examen approfondi de touts les éléments disponibles par des personnes qui sont techniquement capable d’effectuer une identification technique complète, de même qu’une identification de bon sens, si cela est possible. »

2. Une approche uniquement basé sur le visuel n’est absolument pas suffisante, Aujourd’hui il est facile de truquer des images fixe et animés. Concernant les témoins des PAN l’observation et l’interprétation son sujet a caution, notamment, car notre perception visuelle et plus largement sensoriel reste limité de par les capacités de nos capteurs biologiques. L’interprétation est aussi relative à nos connaissances, notre éducation et notre culture. Donc l’objectivité d’une observation peu-être facilement mis en question si elle n’est pas mise en corrélation avec d’autres données.

3. Le témoignage de personnes hautement qualifier dans les domaines de l’aéronautique sont d’un grand intérêt sur l’étude du sujet. Peuvent-ils être considérés comme une preuve, en se basant sur la méthode scientifique ? Sur ce point c’est assez délicat, dans le cadre d’une enquête judiciaire et devant un juge, certes nous utilisons des témoins et prenons en considération leur témoignage. Mais leurs témoignages ont quels considération ? Sont-ils reconnus comme preuves proprement dites, où comme des éléments à charge et à décharge ? Pour ma part les témoignages sont des éléments à charge et à décharge, mais ne sont certainement pas à considérer comme des preuves.

4. Il est nécessaire d’avoir si possible une concordance dans les données :

– De témoignage si possible multiples et concordant basé sur des perceptions: visuelle, sonore, tactile, odorante.
+
– Sur des données radar en mode primaire donc quasiment que de source militaire
+
– Si possible de données relatives à des d’effets physiques et possiblement mesurable.

Sans corrélation de ces données nous aurons des difficultés à prouver que le phénomène et sans aucun doute tôle et boulon donc matériel donc réel. Ces données sont capital0es afin d’appréhender le comportement de ces éventuels objets et où phénomènes, surtout s’ils démontrent d’une forme d’intelligence.

Il faut rappeler qu’France selon le GEIPAN voir:  http://www.cnes-geipan.fr/?id=196, la répartition des cas d’OBSERVATION par type, statistiques dynamiques :

Catégorie /  Définition / Pourcentage :

A / Phénomènes Parfaitement Identifiés / 22% – 615

B / Phénomènes Probablement Identifiés/ 40.5% – 1134

C / Phénomènes Non Identifiables (manque de données) / 34% – 956

D / Phénomènes Non Identifiés (après enquête) / 3.5% – 101

 

5. Au vu des commentaires, documents, études, statistiques, et analyses ci-dessus il est clair que les phénomènes Aérospatiaux non identifié sont réels, que des études ont été réalisées et continues à l’être. Nous devons aussi considérer l’intérêt des chercheurs, ainsi que l’implication des défenses aériennes de pays comme les USA, l’IRAN, le Royaume-Uni, le Brésil, la France, la Belgique, le Chili, etc. Cela démontre que le sujet n’est pas pris à la légère. Nous parlons ici de défense du territoire et de risques importants sur des installations stratégiques, comme des sites d’exploitation d’énergie nucléaire, ou encore de sites de lancement de missile nucléaire comme les missiles « Minuteman« . Ceux qui considèrent que les moyens mis en oeuvre sont quasiment nul où du moins désuet, n’ont certainement pas lu, compris la vaste documentation aujourd’hui déclassifier et accessible à ce sujet.

6. Pour ceux qui sont comme saint Thomas et pense prouvez quoi que ce soit avec uniquement du visuel nous pouvons toujours faire du sensationnalisme:

OVNI : un lifting numérique pour la vidéo choc de Kumburgaz
Paris Match | Publié le 16/11/2019 à 19h00 |Mis à jour le 16/11/2019 à 20h12
https://www.parismatch.com/Actu/Insolite/OVNI-un-lifting-numerique-pour-la-video-choc-de-Kumburgaz-1659300

 

Ovni a Jerusalem – Dôme du Rocher (28/01/2011) 6 vidéos témoins !

Le 28 Janvier 2011 à Jérusalem, 6 témoignages vidéos montrent l’apparition d’un OVNI au dessus du Dôme du Rocher.
Est-ce vraiment un ovni, filmé par 6 témoins ? Ou s’agit-il d’une manipulation vidéos ?

 

INVESTIGACIÓN: EL OVNI DE MIRAFLORES , Lima-Perú 2015 – Lima-Perú 2015


PÉROU – Une équipe de télé filme un OVNI
Paris Match | Publié le 17/02/2015 à 17h54 |Mis à jour le 17/02/2015 à 18h04
https://www.parismatch.com/Actu/Insolite/Une-equipe-de-tele-filme-un-OVNI-711142

 

 

– Marques –

 

 

– Medias –

 

Audiences: nouveau record de France Inter toujours en tête malgré la grève
>
bit.ly/2NqaEQ4 / mediametrie.fr/fr/laudience-d
via
@afpfr @Boursorama @Mediametrie #Audiences #Radio

Image

Image

Image

Image

 

 

 

Ces applis laissent filtrer massivement vos données personnelles >
bit.ly/2Rj6tXr / forbrukerradet.no/undersokelse/n via @01net #apps

Image

Image

 

 

– Morphologie –

 

 

4 idées reçues sur la virginité:

 

 

– Arts –

ALT236 ∞ LA PAGE BLANCHE

 

– Littérature –

 

 

 

 

 

– Cinema –

 

Les Inconnus – Allons au cinéma – 6 oct. 2013

 

Kaamelott le film : Alexandre Astier dévoile le premier teaser !
http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18687242.html

 

Netflix France : voici les dates d’ajout de tous les films de Miyazaki et du studio Ghibli
>
bit.ly/369cdZs / youtube.com/watch?v=mCQ7Ri
via
@Numerama @NetflixFR #Netflix #netflixfrance #Film #Miyazaki #studio #Ghibli #GhibliStudio

 

2019, une année riche en animation japonaise dans les cinémas français:
https://www.manga-news.com/index.php/report/2019-une-annee-riche-en-animation-japonaise-dans-les-cinemas-francais

 

Eurozoom annonce 3 films d’animation japonais supplémentaires dans nos cinémas pour 2020
https://www.manga-news.com/index.php/actus/2020/01/23/Eurozoom-annonce-3-films-danimation-japonais-supplementaires-dans-nos-cinemas-pour-2020

 

Cinéma en ligne, y a pas que Netflix! Il y a même beaucoup mieux
Jean-Michel Frodon — 23 janvier 2020 à 8h00
http://www.slate.fr/story/186365/cinema-en-ligne-alternatives-netflix-svod

 

 

– Musique –

 

Low Roar – « Ill Keep Coming » – IDK Sessions > youtube.com/watch?v=Kky1aN
via
@indekringloop  par @LOWROAR #music #musique #artists

 

Mark Guiliana’s Beat Music (Live) | JAZZ NIGHT IN AMERICA >

 

Bridget Kibbey: NPR Music Tiny Desk Concert > 

 

Spanglish Fly: NPR Music Tiny Desk Concert >

 

Aurora – Full Performance (Live on KEXP)

 

Mdou Moctar – Tarhatazed (Live on KEXP)

 

Black Pumas – Full Performance (Live on KEXP)

 

Tash Sultana « Notion » (Live) – California Roots 2018

 

– Jeux vidéo –

 

CD Projekt et Andrzej Sapkowski : un nouvel accord pour un nouveau Witcher
>
bit.ly/375eMfS via @GNT_fr #JV #Witcher 

 

Jeux vidéo, Steam publie « Le meilleur de 2019 » et les Steam Awards :
store.steampowered.com/best_of_2019/ / store.steampowered.com/steamawards
par
@steam_games #JeuxVidéo #steam #SteamAwards2019 #topsteam2019

Image

Image

Image

Image

 

Half-life, Valve propose toute la serie en free to play > bit.ly/30JfcXo
via 
@Steam #freetoplay #HalfLife #HalfLifeAlyx #JV #jeuxvideo

Image

 

EPIC communique des chiffres après un an d’existence de son Store
>
bit.ly/2tZZMSe via @cowcotland @EpicGamesFR #Epicgames

Image

 

La Xbox Series X prend l’avantage sur la PS5 avec un GPU bien plus puissant >
bit.ly/2QwFtmY via @TomsGuideFR #PS5 #XboxSeriesX

Image

 

La PS5 moins puissante que la Xbox Series X ? Conférence Sony la semaine prochaine  >
youtube.com/watch?v=0hHJQv via @JulienChieze #JV #jeuxvideo #PS5 #XboxSeriesX

Image

 

#PS5 #Prix #Cyberpunk2077 PS5 les prix français dévoilés ? Cyberpunk reporté à cause de la Xbox One ? Ninja Theory la claque !

 

L’industrie du jeu vidéo bientôt bouleversée par de nouvelles normes dans le développement des jeux aux États-Unis ?
bit.ly/2NMDQBc via @pressecitron #jeuxvideo #USA 

Image

 

#darksouls #letsplay DÉCOUVRIR DARK SOULS EN 2020 | Dark Souls Remastered – LET’S PLAY FR #1

 

#DeathStranding #letsplay ALORS, CHEF D’OEUVRE ? | Death Stranding – LET’S PLAY FR #1

 

 

Page:  1. Histoire..  /  2. Economie..  /  3. Culture..  /  4. Science..